Le tour de l'Ilienkopf

Description de la randonnée
Départ 

Breitenbach : monter jusqu'au cimetière

militaire Allemand du Kraehenberg.

Propriétés 

Distance : 6 km

Dénivelé : 300 m

 

Carte IGN : 3719 OT

Remarques 

L'ilienkopf est le nom de la montagne située

au pied du Petit Ballon et qui sépare le vallon

d'Oberbreitenbach de la Grande Vallée

(Metzeral).

La randonnée offre donc de belles vues sur

les deux vallées et l'occasion de passer à

proximité de vestiges de la Grande Guerre.

Rester sur le chemin (triangle rouge) qui, par une montée régulière, s'enfonce dans la vallée en passant au-dessus d'Oberbreitenbach.

 

A l'endroit où ce chemin amorce une descente, monter jusqu'à atteindre la ligne de crête où se trouve un blockhaus. 

 

Descendre par l'autre versant (losange bleu) d'abord en direction de Metzeral puis de Breitenbach.

 

Avant d'arriver à Breitenbach, un petit sentier de liaison permet de rejoindre le parking.

Tour de l'Ilienkopf.kml
Place de marché Google Earth 18.0 KB

La bataille de Metzeral

"...Menacés d'être pris dans Metzeral, les Allemands placèrent des mitrailleuses dans quelques maisons et s'apprêtèrent à évacuer le village ; mais, pour rester fidèles à leur tradition de vandalisme et de sauvagerie, avant de l'évacuer, ils y mirent le feu. Notre artillerie eut vite fait d'abattre les maisons où se trouvaient les mitrailleuses et nos troupes purent alors pénétrer dans les rues en flamme, les unes par le nord, les autres par l'ouest.

 

Un chasseur précédant ses camarades, poursuivait les Boches en fuite jusqu'aux lisières est. Toute la nuit du 21 (juin 1915) au 22, Metzeral brûla, tandis que la canonnade faisait rage, répondant de son lourd tonnerre au crépitement continu des mitrailleuses. Nous nous étions élancés, sur les talons des Allemands, à travers les vergers à l'est de Metzeral, sur les crêtes qui le dominent. Sur l'une de ces crêtes, au-dessus d'un petit kiosque, flottait un drapeau allemand : nos poilus eurent vite fait de l'arracher. …

 

La liaison fut établie entre les troupes descendant du Schnepfenrieth et celles qui avaient occupé Metzeral. Nous tenions ainsi toute la ligne, de la Fecht à Sondernach. Nous avions donc atteint notre but, et par surcroît nous avions fait prisonniers vingt officiers, cinquante trois sous-officiers et six cent trente huit soldats. ..."

 

La grande guerre (1915-1918) : Alphonse Nicot 1920.

Reproduction : Metzeral en 1915 : les amis de l'Emm.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

A la une

Joyeuses Fêtes

La Danse Macabre de Kientzheim.

Du Niehland à Osenbuhr par le Schauenberg.

Le Schauenberg
Le Schauenberg
Westhalten Orschwihr et le Grand Ballon
Westhalten Orschwihr et le Grand Ballon

L'église Saint Martin de Pfaffenheim et les vicissitudes d'un clocher.