Sur les traces d'Albert Schweitzer

Gunsbach - Monument Albert Schweitzer - Chary - Kanzrain - Kleebach - Chary - Gunsbach

Description de la randonnée
Départ

Gunsbach à proximité du Musée Africain.

Propriétés 

Distance : 4 km

Dénivelé : 170 m

Carte IGN : 3719 OT

Remarques 

Petite promenade en forêt sur les

hauteurs de Gunsbach.                  

Se garer à proximité de la mairie et du musée africain.

Suivre la rue de l'église pour atteindre le sentier Albert Schweitzer pour qui conduit au monument de Fritz Behn et grimper jusqu'au Kanzrain en passant par le lieu-dit Chary.

Poursuivre le chemin (triangle jaune) et au petit oratoire suivre le sentier Albert Schweitzer pour descendre sur Kleebach.  

Descendre la route du Kleebach , et après le deuxième virage à droite, suivre un chemin (non balisé) qui retourne à Chary et à Gunsbach.        

Surles traces d'Albert Schweitzer.kmz
Archives compressées en format ZIP 1.3 KB

Visite à Gunsbach

"...Par un beau jour d'octobre, au seuil de sa maison tapissée de vigne vierge rouge, le docteur Albert Schweitzer, vêtu de noir, silhouette sévère et visage souriant, nous accueille. Je reconnais ses yeux gris, sa grosse moustache tombante, sa chevelure de musicien.

 

Dans quelques jours, le 4 novembre, l'illustre fondateur de l'hôpital de Lambaréné, en Afrique noire, recevra à Oslo le prix Nobel qui lui a été décerné l'an dernier. Il vient d'écrire sa Méditation sur le Paix - qui sera radiodiffusée - et peut nous recevoir à Gunsbach, où il réside dans le Haut-Rhin.

Bâtie sur ses plans en 1925, "avec l'argent du prix Goethe, remporté à Francfort", sa demeure est ornée de tableaux agréables, les uns rappelant la facture, les effets lumineux de Mathias Grünenwald dont le célèbre retable est exposé à Colmar, les autres évoquant l'hôpital, les palmiers de Lambaréné. Le docteur est un constructeur, il a - travail épuisant - terminé en juin l'édification d'un village pour deux cent personnes au Gabon.

 

Tandis que par un judas ("J'ai pensé épargner la fatigue de la ménagère") arrivent la soupe, le veau garni de châtaignes et de choux rouges, qu'appréciait récemment à cette table la reine Elisabeth de Belgique, nous regardons notre hôte, personnage typiquement alsacien et fascinant, qui exprime avec noblesse et simplicité ses sentiments, ses préoccupations humanitaires, l'horreur de la destruction, la pitié pour toute créature...."

 

Courts Métrages : Edméee de la Rochefoucauld : 1970

Reproduction : Albert Schweitzer grimpant au Kanzrain : Biographie d'Albert Schweitzer : Nils Ole Oermann 2009.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

A la une

Une modeste chapelle située dans les vignes à proximité d'une abbaye cistercienne.

Le Kagenfels, non loin du Mont Sainte-Odile
Le Kagenfels, non loin du Mont Sainte-Odile

De Rimbach à la Glashütte en passant par le rocher Saint-Pirmin

Rimbach près Guebwiller
Rimbach près Guebwiller

La fontaine du Judenhut