De Dusenbach à Thannenkirch

Dusenbach - Kahlfelsen - Saint Ulrich - Haut Ribeaupierre - Thannenkirch - Cerisier Noir - Dusenbach

Description de la randonnée
Départ 

A la sortie de Ribeauvillé vers Aubure

Ste Marie aux Mines, le parking situé

après le Domaine du Moulin de Dusenbach.

Propriétés

Distance : 13,5 km

Dénivelé :  650 m

Restauration :

La Meunière à Thannenkirch,

Waldstebel, le Rochamps

Carte IGN : 3717 ET

Remarques 

Sur les traces des chevaliers de Ribeaupierre,

une randonnée à travers la forêt et les rochers

qui dominent Ribeauvillé, qui passe par le

mystérieux prieuré de Dusenbach et les

châteaux majestueux de Saint Ulrich et

du Haut Ribeaupierre. 

Monter à Dusenbach en empruntant le Chemin de Croix. Poursuivre vers les châteaux (croix rouge) jusqu'au lieu-dit Kahlfelsen.

Prendre la direction Thannenkirch (rectangle rouge blanc rouge) et rejoindre le Saint Ulrich.

Suivre le GR5 (rectangle rouge) pour atteindre le Haut Ribeaupierre avant de descendre sur Thannenkirch par les Renk.

Pour le retour prendre d'abord le même chemin avant d'obliquer à droite (rectangle rouge blanc rouge) jusqu'au carrefour du Cerisier Noir. Il y a un raccourci en direction de Dusenbach, avant le carrefour, mais le sentier est un peu envahi par les herbes. La montée au carrefour nous semblait préférable. 

Du carrefour, un sentier (triangle bleu) permet de descendre sur Dusenbach ; rejoindre le point de départ par la route forestière.

De Dusenbach à Thannenkirch.kml
Place de marché Google Earth 1.3 MB

Le pèlerinage de Dusenbach et Lieux Saints

" ... Digne descendant du croisé* de Damiette, et déjà connu par la bravoure qu'il avait déployée, en 1477, à la journée de Nancy, où périt Charles-le-Téméraire, Maximin II de Ribeaupierre, après avoir accompli des voyages de dévotion à Saint-Jacques-de-Compostelle et au tombeau de Saint Pierre à Rome, voulut visiter la Terre-Sainte, à l'exemple de son aïeul … Il entreprit ce voyage dans l'année 1483, à l'âge de quarante six ans, en compagnie de plusieurs seigneurs laïque et ecclésiastiques...

Embarqués le 1er juin 1483 à Venise, où ils s'étaient donnés rendez-vous, les nobles pèlerins visitèrent successivement la ville sainte, Bethléem, le fleuve du Jourdain et les principales villes de l'ancienne Judée ; puis, traversant le désert, ils se rendirent au mont Sinaï pour y vénérer les reliques de Sainte Catherine, l'illustre martyre d'Alexandrie. Revenant ensuite par l'Egypte, ils rentrèrent au port de Venise le 8 janvier 1484.

De retour dans son pays et plein encore des souvenirs émouvants de la cité sainte, Maximin II de Ribeaupierre voulut perpétuer ces souvenirs à Dusenbach et y reproduire les principaux lieux, témoins des souffrances du Sauveur.

La localité, du reste, se prêtait merveilleusement à cette reproduction. Formée par deux longues chaînes de montagne, la vallée où est situé Dusenbach n'est pas sans analogie avec l'étroite et profonde vallée du Cédron, qui sépare le mont des Oliviers du mont Moria. Le torrent qui roule ses eaux fougueuses à travers cette vallée peut être comparé à celui du Cédron ; le monticule surmonté de la croix, à la montagne du Calvaire, et les trois chapelles de Dusenbach, aux trois églises dont se composait autrefois la basilique du Saint-Sépulcre. On voit qu'il y avait peu de chose à faire pour tranformer ces lieux en une sorte de Jérusalem, image de la première. Maximin II entreprit cette œuvre..."

* Egenolphe II de Ribeaupierre qui participa à la cinquième croisade, fils de Egenolphe I fondateur de la lignée.

 

Notice sur l'ancien pèlerinage de ND de Dusenbach : revue catholique de l'Alsace : 1859.

Un crime crapuleux en forêt de Thannenkirch

" ...Un habitant de ce village, le sieur Laurent, âgé de 67 ans, avait quitté sa demeure le 29 juin dernier, pour se rendre à Ribeauvillé chez un notaire : il était porteur d'une somme d'environ 550 fr, destinée à un règlement de succession.

 

Mais le soir sa famille ne le vit pas revenir, et ses fils, inquiets de ce retard, se mirent à sa recherche. Ils prirent le chemin que leur père avait dû suivre et arrivèrent ainsi à Ribeauvillé sans le rencontrer.... ils apprirent que leur père était reparti la veille, en compagnie d'un nommé Reguette, ouvrier maçon.

 

Agités d'un sinistre pressentiment, les fils de Laurent firent immédiatement des recherches dans la forêt de Thannenkirch, et ne tardèrent pas à y découvrir le cadavre de leur père au fond d'un vallon ombragé de hauts sapins. Le vieillard était étendu la face contre terre, la tête ensanglantée. L'autopsie démontra qu'il avait péri par strangulation. On avait étranglé Laurent pour le voler, car son porte monnaie fut retrouvé presque vide...

 

Reguette fut arrêté et, malgré ses réticences, les charges les plus accablantes furent bientôt réunies contre lui. Ses vêtements tâchés de sang, l'or dont il ne pouvait justifier l'origine, ses propos, son obstination à suivre le malheureux Laurent, ses dénégations contradictoires et embarrassées, tout le trahissait comme le seul auteur de l'assassinat.

 

Le verdict du jury a été affirmatif sur toutes les questions de meurtre, de préméditation et de vol, sans admettre de circonstances atténuantes. En conséquence, Reguette a été condamné à la peine de mort, et l'arrêt ordonne que l'exécution aura lieu à Colmar. "

 

D'après le Petit Journal : 17 août 1868.

Reproduction : la stèle à l'endroit où le crime a été commis.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

A la une

Un château-fort situé dans la Suisse alsacienne.

Dans le Sundgau, à Ferrette, le berceau des comtes de Ferrette.

Ferrette au pied de son château
Ferrette au pied de son château

Une rando dans le massif du Grand Ballon : de Saint-Anne au Kohlschlag.

 

La ferme auberge du Kohlschlag
La ferme auberge du Kohlschlag

Otfried et l'abbaye bénédictine de Wissembourg.

Abbatiale Saint Pierre et Saint Paul de Wissembourg
Abbatiale Saint Pierre et Saint Paul de Wissembourg