Du Haut de Ribeauvillé au Taennchel

Haut de Ribeauvillé - Taennchel - Melkerhof - Haut de Ribeauvillé

Description de la randonnée
Départ

Col du Haut de Ribeauvillé :

à Ribeauvillé prendre la direction

Ste Marie aux Mines jusqu'au col.

Propriétés 

Distance : 14 km

Dénivelé : 600 m

Restauration : Melkerhof

Carte IGN : 3717 ET

Remarques 

Découvrir le Taennchel par une randonnée

plus facile que celle qui consiste à partir

de Thannenkirch.

Prendre sur la droite le sentier (croix bleue) qui mène au Rocher des Trois Tables et suivre ce sentier pour découvrir les autres rochers grèseux caractéristiques du massif du Taennchel.

Descendre en direction de Thannenkirch, puis, partir sur la gauche pour rejoindre le Melkerhof.

Revenir en direction du Rotzel et contourner le Taennchel pour rejoindre le Haut de Ribeauvillé (rectangle rouge blanc rouge).

Du Haut de Ribeauvillé au Taennchel
Du Haut de Ribeauvillé au Taennchel.kml
Place de marché Google Earth 45.6 KB

Le Pfiffertag

"Le 8 septembre, se célèbre la fêtes des Ménestrels (Pfiffertag), en souvenir du temps où, au Moyen Age, les Ribeaupierre, des lettrés et des artistes, ouvraient libéralement, une fois l'an, les portes de leur beau château de Saint-Ulrich à tous les chanteurs, fifres, poètes errants, troubadours de la contrée. Pour écot chacun des convives devait danser ou chanter devant le seigneur et devant les belles dames qui l'entouraient.

 

Le jour du Pfiffertag, Ribeauvillé est trop petit pour contenir la foule des visiteurs, surtout des jeunes gens et des jeunes filles.

 

Très religieux, tout ce monde-là emplit les églises, et, faute de place, déborde sur le parvis, même jusque dans les rues avoisinantes. Rien n'est plus touchant que de les voir, à l'élévation, se mettre à genoux sur le pavé. Enfin, sonnant à toute volée, les cloches ont rendu la liberté à cette aimable jeunesse, qui s'éparpille dans la ville.

 

On s'en va dans les guinguettes et les "restaurations" boire en famille le Riesling et le Gentil de Ribeauvillé, les fameux vins blancs de l'endroit. On boit aussi, mais sans excès, car je n'ai pas vu de gens ivres, de l'eau de vie de framboises ou de mirabelles. Oh! ces mirabelles, le meilleur fruit de l'Alsace et le plus innocent, qu'elles sont exquises !

 

Le soir et une partie de la nuit, on danse, on valse surtout. Les Alsaciennes, on le sait, sont d'excellentes valseuses. Le lendemain, on recommence. Seulement le lendemain, sur le "parterre de danse", il y a moins de gens du peuple et plus de beau monde. Un petit détail, qui à lui seul témoigne de cette bonhomie familière des moeurs alsaciennes, en ce pays où la ligne de démarcation des classes sociales est presque invisible, les jeunes filles des meilleures familles (non seulement des environs, mais de toute l'Alsace, voire de Nancy et de Belfort) dansent, coudoyant démocratiquement des caracos d'ouvrières. Comme elles, elles versent en entrant, sans fausse honte ni embarras, leurs dix pfennigs par valse (les frais de l'orchestre), et les voilà lancées dans le tourbillon au bras d'un frère, d'un ami, d'un fiancé - parfois d'un inconnu ..."

 

Masson-Forestier : Forêt Noire et Alsace - Notes de Vacances 1903

Reproduction : le Piffferday de Léo Schnug (début du XXème siècle) : Hôtel de Ville de Ribeauvillé.

L'histoire du Globuspokal

"...La ville de Ribeauvillé est propriétaire d'un inestimable trésor composé d'une collection de hanaps offerts par les comtes de Ribeaupierre au début du 17ème siècle. La pièce maîtresse est le "Globuspokal", un hanap en forme de mappemonde.

... Il convient de nous replacer dans le contexte de la Renaissance et de parler de l'engouement des hommes cultivés pour tout ce qui touche à l'art, l'histoire et les sciences. Les grands de ce monde se constituaient des cabinets de curiosités, appelés "Kunst und Wunderkammern" dans le monde germanique. ... Ces chambres des merveilles étaient destinées à impressionner les hôtes de passage.

 

... Les Ribeaupierre étaient les seigneurs laïcs les plus riches de la province. Leur fortune venait de l'exploitation des mines d'argent de Sainte Marie aux Mines et de la possession de nombreux péages dans les cols vosgiens.

Le "Globuspokal" fut réalisé par un orfèvre Zurichois du nom d'Abraham Gessner entre 1595 et 1610.

 

... Au milieu du 16ème siècle un astronome polonais, Nicolas Copernic, énonce une théorie en totale rupture avec les thèses en vigueur, qui place le soleil au centre de l'univers connu.... Cette théorie remettait en cause certains fondementts de l'église.

 

... Tycho Brahe énonce un compromis théorique qui fut admis par l'église : la terre est au centre de l'univers, le soleil est en orbite autour de la terre mais les planètes tournent autour du soleil.

... La sphère armillaire qui est au-dessus de notre globe traduit ce compromis. Elle témoigne de l'âpre lutte entre l'institution cléricale, figée dans ses certitudes et ses dogmes, et la dynamique scientifique qui bouscule les savoirs établis une fois pour toute.

 

Au début du 17ème siècle éclate une guerre terrible, à l'échelle de l'Europe, qui va durer de 1618 à 1648 : la Guerre de Trente ans. Le conflit interreligieux entre catholiques et protestants va devenir un confrontation armée entre plusieurs puissances européennes.

 

... Les Ribeaupierre, de confession protestante, avaient tout à craindre des troupes catholiques. A chaque alerte ils se réfugiaient dans leur résidence strasbourgeoise ou leur domaine bâlois.

 

...En 1638, le fils d'Eberhard, Jean Jacques de Ribeaupierre affirme "n'avoir plus qu'un quignon de pain à mettre sur la table en raison de la guerre qui l'empêche de percevoir ses revenus". Il ajoute que "sans l'aide de la population il devra abandonner sa seigneurie". La contrepartie de cette aide constituée par les pièces d'orfèvrerie présentait l'avantage de ménager l'honneur des seigneurs acculés à la faillite...."

 

Extrait de Bien Vivre à Ribeauvillé - n°11 - Décembre 1910.

Reproduction : la collection de hanaps : Hôtel de Ville de Ribeauvillé.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

A la une

Un orage se prépare - mais où ?

Les charbonniers qui peuplèrent cette région au XVIème siècle n'étaient pas soumis à l'impôt ; d'où le nom de Fréland (FreiLand).

Pour profiter d'une vue panoramique et parcourir une montagne mystérieuse parsemée de mégalithes : le tour du Petit Ballon en passant par le Steinberg.

A propos du welche.