De Sélestat à Illhaeusern par l'Illwald

Parking D 424 - Illwald - Illhaeusern - Junghurst - Chapelle du Chêne - Parking D 424

 Description de la randonnée
Départ :

Départ : parking à l'entrée de Sélestat en

venant de Colmar, prendre la D424 vers

Marckolsheim. 

Propriétés :

Distance : 20 km

Dénivelé : 20 m

Restauration : Illhaeusern : restaurant

à la Truite

Carte IGN : 3718 OT et 3717 ET

Remarques :

L'illwald, aux portes de Sélestat, est une

réserve naturelle reconnue pour la richesse

de sa faune et de sa flore.

Le promeneur peut notamment rencontrer

des daims et diverses espèces d'oiseaux.

Suivre le chemin qui longe le Hollockgraben (circulaire rouge), puis le sentier de l'Ill (losange bleu) jusqu'à Illhaeusern.

Traverser le village jusqu'au restaurant qui se trouve en face de l'Auberge de l'Ill.

Traverser le pont de l'Ill pour rejoindre la maison forestière du Junghurst.

Au Junghurst, virer à droite pour rejoindre le chemin pris à l'aller (losange jaune).

Se diriger ensuite vers ND du Chêne (circulaire rouge) et le point de départ.

Illwald.kmz
Archives compressées en format ZIP 87.7 KB

Les Crues de l'Ill

"La rivière de l'Ill se partage près de Sélestat en plusieurs branches qui parcourent les côtés du Sud, du Sud-Est et du Nord-Est....

 

Aussi, lorsque les Selestadiens établirent et formèrent, sous le règne de l'empereur Sigismond, le chemin dit Neuen-Weg, qui conduit à Heidolsheim et Marckolsheim, et de là jusqu'au Rhin, on fut obligé d'y construire, dans l'espace d'une lieue, depuis Sélestat à la cense du Schnellenbühl, jusqu'à trente-quatre ponts, tant pour passer les marais, que pour servir d'écoulement des eaux.

 

C'est ce qui a fait dire à Beatus Rhenanus qu'en prenant ce chemin on croirait être en Hollande : in Hollandia putares esse... "

 

Sélestat, paroisse, cure et église paroissiale : extrait des manuscrits inédits de Grandidier : Revue d'Alsace 1868.

A propos de Notre-Dame du Chêne

"A un km et demi au sud de Notre-Dame de l'Illwald*, en pleine forêt, se dressait, depuis le XIV ou le XVème siècle, un modeste sanctuaire avec une statuette de la Vierge placée dans le tronc d'un vieux chêne. Elle était surtout fréquentée par des personnes atteintes de fièvres.

 

Vers 1750 le curé Zaeguelius, dont on connaît le caractère dur et opiniâtre, obtint de l'évêché l'autorisation d'enlever la statuette du vieux chêne «de force et malgré l'opposition violente du peuple » ; il la plaça dans la chapelle Notre-Dame des Neiges sur un quatrième autel qu'on installa à cet effet. On ne connaît pas les raisons de ce transfert brutal. Le curé voulait-il mettre fin à des abus que favorisait la situation de ND du Chêne au milieu de la forêt, ou bien voulait-il mettre la Vierge des fiévreux en un lieu plus accessible aux pélerins ?

 

Avant la destruction de la chapelle de l'Illwald au début de 1945, cette statuette était placée dans une niche au-dessus du portail principal.

 

La petite chapelle du Chêne retrouva une grande animation pendant la Révolution après qu'on eut saccagé et fermé de force la chapelle Notre-Dame des Neiges."

 

* aussi appelée ND des Neiges.

 

Annuaire de la Société des Amis de la Bibliothèque de Sélestat : 1970 : La vie paroissiale à Sélestat de 1615 à 1790 : Paul Adam.

Reproduction : ND du Chêne.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

A la une

Un étang au fond

d'un vallon paisible !

La réponse

Le Pifferdaj de Leo Schnug

Hôtel de Ville de Ribeauvillé
Hôtel de Ville de Ribeauvillé

Féerie hivernale

Noël d'autrefois.