Thannenkirch et le col de Fouchy

Zimmerbach - Ingersheim - Bennwihr - Bergheim - Thannenkirch - Schaentzel - Lièpvre - Col de Fouchy - Villé - Itterswiller - Châtenois- Bergheim - Zimmerbach

Description de la randonnée
Départ  Zimmerbach
Propriétés 

Distance : 114 km

Dénivelé : 1500 m
Remarques  Pour éviter de prendre deux fois la piste

cyclable d'Ingersheim à Châtenois il est

possible de faire un trajet sur la route des

vins (en dehors de la saison touristique car

sinon il y a trop de circulation).

La randonnée est très variée : montagne,

forêt et vignoble.

Se diriger vers Bergheim par la piste cyclable (départ à Ingersheim près des étangs).

Monter à Thannenkirch et au Schaentzel.

Descendre sur Lièpvre et Rombach le Franc pour remonter au col de Fouchy.

Revenir par Villé, Itterswiller et Châtenois.

Reprendre la piste cyclable ou la route des vins.

Thannenkirch et Fouchy.kml
Place de marché Google Earth 227.5 KB

La première mosaïque gallo-romaine de Bergheim

"Nous extrayons de la Feuille d'annonces de Thann les détails qui suivent sur la mosaïque découverte à Bergheim, et qui formera l'un des plus curieux et des plus riches ornements du musée Schongauer, à Colmar.

 

Cette mosaïque a été découverte en 1848 dans un jardin situé à une petite distance hors des murs de la ville, au canton de Froehne. Elle a été rencontrée à une profondeur d'environ 58 à 60 centimètres, et achetée à frais communs par le département et par la ville de Colmar, au prix de 2400 fr. Elle mesure plus de 80 mètres carrés.

 

Au dire de M. Hugot, bibliothécaire de la ville et secrétaire du musée Schongauer, cette pièce remonte au IIIème siècle. Elle se compose, quant au dessin, de compartiments renfermant des vases, des rosaces, des dauphins enlacés avec un art infini par les contours d'une riche torsade. Elle présente avec les mosaïques trouvées en France, en Angleterre et sur le Rhin, non seulement de l'analogie, mais encore, dans quelques-uns de ses détails, la plus complète ressemblance. Il est probable qu'elle formait le pavé de la salle à manger de quelque riche villa. Quant au matériaux employés pour sa construction, ils sont empruntés aux rochers du pays. Ce sont des calcaires ; le fond est blanc, les contours extérieurs noirs ; les figures présentent les nuances du rouge, du jaune, du gris, du rose et du vert.

 

Des débris de placage en marbre de sept espèces différentes et tirés des Vosges, particulièrement des environs de Sainte Marie aux Mines, et du porphyre, de la serpentine, servant au placage des socles ou des parois, ont été également rencontrés. On y a remarqué, en outre, des traces non équivoques d'incendie"

 

Bulletin de la société de l'histoire de France 1851-1852.

Photo : détail de la mosaïque de Bergheim : Francine Hauwelle.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

A la une

Un village médiéval blotti au pied d'un grand cru !

La réponse

La ville Munster vue du Galgenberg (la colline du gibet).

Dans la brume matinale, de Sélestat à Illhaeusern par l'Illwald.

Les crues de l'Ill et à propos de ND du Chêne.