De Zimmerbach aux Trois-Epis

Zimmerbach - Chapelle des Frères - Obschel - Meyerhof - Trois-Epis - Pavillon Foch - Zimmerbach

Description de la randonnée
Départ

Zimmerbach : rue de la Chapelle,

au bout du village.

Propriétés 

Distance : 14 km

Dénivelé :  550 m

Restauration :

Carte IGN : 3718 OT

Remarques

Randonnée en forêt dans le massif du

Hohnack pour atteindre le lieu de pèlerinage

des Trois-Epis.

 

Différentes options sont possibles

pour raccourcir le parcours. 

Par le chemin de la Chapelle atteindre la chapelle des Frères.

Prendre le chemin qui longe le cours d'eau du Zimmerbach (croix bleue), puis quitter ce chemin pour emprunter le sentier, à droite, qui grimpe jusqu'à l'Obschel

Le GR 532 permet de rejoindre le Meyerhof et les Trois-Epis par le sentier Louise.

Pour notre part nous avons choisi de faire le tour du Frauenkopf pour rejoindre la station en passant par le parcours sportif.

En contrebas de la station, à partir de la route qui mène à Niedermorschwihr, le sentier des Pèlerins permet de rejoindre le Carrefour des Pèlerins (rectangle jaune).

Pour notre part, nous avons choisi l'option de rejoindre le Carrefour des Pélerins en passant par le Pavillon Foch. (chevalet jaune et chevalet bleu).

A partir du Carrefour des Pélerins, se diriger, par le chemin, vers la route des Trois-Epis, puis, prendre le sentier en contrebas (croix bleue) qui descend dans la vallée.

Rejoindre la route des Trois-Epis, puis, le chemin (triangle bleu) qui permet de rejoindre Zimmerbach.

Pour notre part, au lieu de descendre dans le bas du village, nous avons poursuivi le chemin qui passe au-dessus du village avant de descendre sur le chemin des vignes d'où l'on jouit d'une belle vue sur le Val Saint Grégoire. 

De Zimmerbach aux Trois-Epis
De Zimmerbach aux Trois-Epis.kml
Place de marché Google Earth 593.7 KB

Les mines d'argent de Zimmerbach

Cette ancienne mine d'argent a commencé à être exploitée à la fin du XVe siècle et fut abandonnée quelques décennies plus tard. En 1902, le gisement a été réouvert sans succès pendant une courte période par une société minière allemande.

 

Il ne reste aujourd'hui aucune trace des travaux, mais on peut encore trouver des déchets miniers dans les vignes autour du village. Le filon est enchassé dans du granite et du gneiss et est composé de quartz, ankérite, sidérite et baryte. Les minerais primaires étaient de la chalcopyrite et de la tennantite argentifère. La géologie du gisement est en grande partie inconnue, mais la veine provient probablement d'une rupture dans la zone de faille Ammerschwihr-Soultzbach.

 

d'après la base de données Mindat.org

Otto Dix et la Chapelle des Frères

"... Enrôlé à 53 ans dans la Volksturm, Otto Dix part sur le front occidental (sur les bords du Rhin) en mars 1945. Arrêté en avril en Forêt-Noire, il est interné dans le camp de prisonniers du quartier du Logelbach à Colmar. Reconnu par le commandant français du camp, il est intégré à un groupe d'artistes et autorisé à peindre dans l'atelier du colmarien Robert Gall (1904-1974) puis chez des particuliers (plus de 70 œuvres ont été récemment recensées). Bénéficiant d'un statut privilégié jusqu'à sa libération en février 1946, Otto Dix va répondre à différentes commandes de portraits, de paysages et sujets bibliques tel l'important triptyque de la madone aux barbelés, destiné à la chapelle catholique du camp (exposé depuis 1987 dans l'église de Mariendorf à Berlin)...."

 

Arts et Sociétés : Otto Dix, peindre pour exorciser la guerre : Frédérique Goerig-Hergott : 3 mars 2013.

 

Reproduction : catalogue de la Maison de ventes aux enchères Lempertz de Cologne 2014.

 

NB : on reconnaît bien la chapelle des Frères et le vallon qui mène au Hohnack ainsi qu'à l'arrière-plan le Pflixbourg, le Hohlandsbourg et le massif du Stauffen. Cette œuvre a sans doute été réalisée de mémoire car la chapelle est entourée aujourd'hui de forêts et située au bord d'un ruisseau.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

A la une

Joyeuses Fêtes

La Danse Macabre de Kientzheim.

Du Niehland à Osenbuhr par le Schauenberg.

Le Schauenberg
Le Schauenberg
Westhalten Orschwihr et le Grand Ballon
Westhalten Orschwihr et le Grand Ballon

L'église Saint Martin de Pfaffenheim et les vicissitudes d'un clocher.