Grand tour de Labaroche

Labaroche Chapelle - Les Fontenelles - Le Chêne - Giragoutte - Obschel - Meyerhof - Trois Epis - Les Evaux - Labaroche Chapelle

Description de la randonnée
Départ 

Chapelle Saint Wandrille Labaroche

le départ peut aussi se faire à

partir des Trois Epis.

Propriétés 

Distance : 15 km

Dénivelé : 400 m

Restauration : 

Obschel

Tilleul La Rochette à Labaroche

Carte IGN : 3718 OT

Remarques

Cette belle promenade autour du plateau

de Labaroche nous mène, jusqu'aux

Trois Epis, à travers prairies et forêts.

Elle réserve de belles vues sur la plaine

d'Alsace et le Val d'Orbey.

Mais c'est en automne, quand le paysage

est flamboyant, que la randonnée est

certainement la plus charmante.

Se garer à proximité de la chapelle Saint Wandrille et se diriger vers Moreyfontaine (disque bleu).

Avant ce lieu-dit, prendre à gauche un chemin forestier (circulaire vert) qui passe à proximité des Fontenelles et du parcours sportif (montée assez éprouvante).

Par la route (non balisée) se diriger vers le Chêne et Giragoute.

Après une centaine de mètres sur la route qui va des Trois Epis à la Croix de Wihr suivre le chemin de gauche jusqu'à l'Obschel (rectangle jaune).

Poursuivre en restant sur ce GR jusqu'au Meyerhof et au sentier Louise qui conduit directement à la Croix d'Or.

Revenir sur Trois Epis, prendre la route qui monte vers le sanctuaire ND des Trois Epis et par la rue du Belvédère, rejoindre les Evaux.

Suivre l'itinéraire balisé (disque bleu) et après la montée assez raide qui suit une longue descente, prendre à droite le sentier (croix jaune) qui permet de revenir à la chapelle Saint Wandrille.

GT Labaroche.kml
Place de marché Google Earth 1.7 MB

L'âge d'or des hôtes de marque

"...Durant la saison estivale, les différents hôtels et pensions affichaient complets et accueillaient aussi bien des touristes régionaux qu'une clientèle composée d'industriels, de diplomates, d'officiers supérieurs ou de juristes.

 

En 1893, Georges Colomb résida aux Trois Epis. Auteur de "la famille Fenouillard", du "sapeur Camembert" et du "savant Cosinus", il s'était lié d'amitié avec la famille Schlumberger.

 

1919 vit la visite du président Raymond Poincaré et du commissaire général Millerand ainsi que de Mlle Déroulède*, de Mlle Littré** et du général Hirschauer. Un an plus tard, Millerand accompagnait le prince héritier Alexandre de Serbie. En 1921, Trois Epis accueillait le général Castelnau, Mgr Adam évêque du Gabon. Mgr Adam avait grandement contribué au rayonnement du pèlerinage en envoyant plusieurs billes de bois africain destinées à la confection du nouveau maître autel et des autels latéraux de la chapelle. Très attaché au culte marial, il avait fondé au Gabon, une station missionnaire "Notre Dame des Trois Epis".

 

La famille royale des Pays Bas vint à deux reprises aux Trois Epis. En 1926 et en 1931, la reine Wilhelmine et sa fille Juliana résidèrent à la villa Bloch. Deux ans plus tard, le prince Christian de Saxe honora la station de sa présence. A ces quelques exemples ; il convient de rajouter de nombreuses personnalités ecclésiastiques, cardinaux et évêques qui vinrent se recueillir au pèlerinage de Notre Dame.

 

D'autres visiteurs, moins souhaités, fréquentèrent également les Trois Epis. Le Gauleiter Wagner y séjourna une dizaine de jours en 1940, et y revint à plusieurs reprises. De nombreeux dignitaires nazis passèrent également des séjours plus ou moins longs à la station de 1940 à 1944.

 

* fille de Paul Déroulède.

** fille d'Emile Littré

 

Les Trois Epis station touristique de 1850 à 1940 : Francis Lichtlé : 1994 (annuaire de la Société d'Histoire de la Vallée de la Weiss).

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

A la une

Joyeuses Fêtes

La Danse Macabre de Kientzheim.

Du Niehland à Osenbuhr par le Schauenberg.

Le Schauenberg
Le Schauenberg
Westhalten Orschwihr et le Grand Ballon
Westhalten Orschwihr et le Grand Ballon

L'église Saint Martin de Pfaffenheim et les vicissitudes d'un clocher.