Markstein - Grand Ballon

Markstein- Mordfeld - Haag - Grand Ballon - Haag - Mordfeld - Markstein

Description de la randonnée
Départ 

le Markstein (1180m),

direction Guebwiller puis

le Markstein.

 

Propriétés 

Distance : 14 km

Dénivelé : 700 m

Restauration :

Hotel Restaurant du Grand Ballon

Autres points de ravitaillement :

Ferme Auberge du Haag

(03 89 48 95 85).

Carte IGN : 3719 OT

Remarques

C'est un aller-retour entre le Markstein et le

Grand Ballon sur un sentier agréable qui

longe la route. A éviter en plein été quand 

les hordes de motards parcourent la route

des crêtes.

Emprunter le GR5 (rectangle rouge) en direction du Grand Ballon.

Après le Hundskopf (1223 m ) prendre le GR532 (rectangle jaune) qui mène à la Ferme Auberge du Haag (1231 m).

Grimper au sommet du Grand Ballon (1424 m) en empruntant d'abord

le GR5 (rectangle rouge) puis le sentier (cercle rouge) jusqu'au monument Aux Diables Bleus.

Redescendre jusqu'à l'Auberge du Grand Ballon.

Pour le retour, rallier la Ferme Auberge du Haag et revenir par le

même chemin qu'à l'aller.

Markstein Grand Ballon
Markstein Grand Ballon.kml
Place de marché Google Earth 44.9 KB

Le Markstein

"Dans presque tous les anciens idiômes de l'Europe, et même dans quelque uns de l'Asie, marc, merc etc..., ont été en usage non seulement pour exprimer une frontière, mais encore un signe, un caractère, un but, une indication, enfin ce que nous exprimons en français par le mot marque. Il signifiait aussi particulièrement une borne.

Les Allemands l'expriment dans le mot markstein, qui signifie pierre de borne ; les habitants de Basse Bretagne, par celui de merk ; et, dans plusieurs pièces historiques, merca est employé dans le même sens."


J. A. Dulaure : Histoire abrégée de différents cultes 1825.

Borne frontière.

 

La tragédie du Mordfeld

"...En 929, en pleine prospérité, l'abbaye de Murbach est visitée par les bandes de maraudeurs hongrois que l'appât de cette riche proie attirait jusqu'au fond de la vallée. C'est à cette époque que sept de ses religieux, réfugiés dans les montagnes, sont atteints  par ces pillards, au-de-là du Ballon et massacrés à l'endroit que l'on a appelé depuis Mordfeld...."

 

Murbach, son histoire et ses environs : Revue d'Alsace 1897 : G. Durrwell.

 

"... Pour échapper à la rage de ces barbares plusieurs villes firent construire des murailles élevées autour de leur enceinte, les châteaux des seigneurs furent de même fortifiés, et le comte Luitfried* leur livra une sanglante bataille à Pennwihr**, dans laquelle il périt avec une foule de braves Alsaciens. Les Hongrois furieux de cet échec se livrèrent à des excès plus grands encore. Ils allèrent surprendre la riche abbaye de Murbach que l'abbé Wambert  avait abandonnée avec la plus part de ses religieux. Sept moines y étaient restés espérant trouver grâce devant ces féroces vainqueurs, mais ils se trompèrent. Les Hongrois voyant que les richesses du monastère avaient disparu, mirent le feu aux bâtiments claustraux et entrainèrent les septs religieux avec eux jusqu'au pied du Balon où ils les massacrèrent dans un endroit appelé depuis ce jour le Mordfeld, champ du carnage. L'empereur Henri les battit à Mersebourg et ôta, pour quelque temps, à cette nation sauvage l'envie d'inquiéter l'empire...."


* comte Luitfried IV

** Bennwihr

Abrégé de l'histoire d'Alsace à l'usage de la jeunesse : Théodore Hunckler 1840.

Reproduction : sarcophage contenant les restes des moines assassinés : Bernard Chenal.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

A la une

Le meilleur moment de la randonnée !

Niedermorschwihr : un village entouré de vignes et célèbre pour son clocher vrillé.

De la Croix Zimmermann à la ruine du Freundstein.

La ruine du Freundstein
La ruine du Freundstein
Le Grand Ballon vu de la Ferme Auberge du Freunstein
Le Grand Ballon vu de la Ferme Auberge du Freunstein

L'histoire de la chapelle Sicurani.