Tour du Grand Ballon à partir du col du Haag

Col du Haag - Refuge du Sattelfels - Gerstacker - Firstacker - Ferme auberge du Grand Ballon - Judenhut - Chaume du Roedelen - Col du Haag

Description de la randonnée
Départ 

Col du Haag ; parking public

situé devant la

ferme auberge du Haag

Propriétés

Distance : 10,5 km

Dénivelé : 400 m

Restauration :

Ferme auberge du Grand Ballon

Carte IGN : 3719 OT

Remarques 

Une randonnée plus facile que la

précédente à travers de belles

forêts de hêtres.

Quelques passages sur les chaumes

premettent de profiter de la vue sur

les vallées de Thann et de Guebwiller,

la plaine d'Alsace et sur le massif

du Petit Ballon.

A faire particulièrement en automne

quand les hêtraies s'enflamment et

que les rayons du soleil transpercent

le feuillage.

Cette randonnée passe aussi par un

lieu de mémoire (le Firstacker au 

pied du Sudelkopf) non loin du 

Hartmannswillerkopf que la Grande 

Guerre a  rendu célèbre.

Se garer au col et suivre le sentier (croix jaune) qui conduit au refuge du Sattelfels.

Poursuivre ce chemin, puis, monter à Gerstacker (disque jaune) et descendre sur le Firstacker.

Emprunter le sentier (rectangle rouge) jusqu'à la ferme auberge du Grand Ballon et qui traverse la route des Crêtes.

Un sentier (losange rouge) passe derrière la ferme et mène au chalet du Ski Club de Saint Louis et au pied du Judenhutkopf (à ne pas confondre avec le col du Judenhut).

Un chemin forestier (rectangle rouge blanc rouge) conduit à la chaume du Roedelen.

Un chemin non balisé permet de rejoindre le point de départ en suivant les courbes de niveau.

 

Tour du Grand Ballon à partir du col du
Place de marché Google Earth 101.7 KB

Lettre à une fiancée

" … A l'heure fixée pour le départ, les premiers éléments d'avant-garde furent accueillis par un feu nourri de mitrailleuses. Le capitaine Amic manoeuvra très adroitement pour en éviter les effets, puis dirigea lui-même résolument sa compagnie sur la première tranchée allemande, que ses chasseurs enlevèrent dans un magnifique élan.

 

C'est là qu'il fut tué net, d'une balle de fusil qui pénétra dans sa tête par la bouche.

 

Son ordonnance, dont vous me parlez, fut tué à ses côtés. Sa compagnie, entrainée alors par le dernier officier (tué ensuite), continua sa progression et enleva une deuxième tranchée allemande !

 

Je ne m'attarderai pas à chercher des paroles banales de consolation, je vous parlerai avec la franchise brutale d'un soldat qui fait la guerre.

 

Un homme de valeur, le général Serret, vient de mourir aujourd'hui, à la suite d'une amputation provoquée par un éclat d'obus qui lui fractura la jambe. Voilà bien la mort stupide, loin de la ligne de feu, sans un ennemi en vue, la mort inutile sous un tir de barrage.

 

Mais tomber en plein assaut, à la tête de sa compagnie, magnifiquement brave, s'effondrer sur une tranchée conquise avec un superbe courage, garder pour dernière vision le spectacle d'une attaque victorieuse, voilà ce que nous considérons tous comme la fin la plus enviable...

 

Votre fiancée avait toutes les belles qualités de « l'officier français »...

 

Soyez assurée que pendant les derniers mois de sa vie nous l'avons entouré de toute notre affection et sa mort a été si belle que nous n'avons pas le droit de le pleurer. … "

 

Lettre du commandant Dussauge à la fiancée du capitaine Paul Amic : extraits : 6 janvier 1916. La Grande Guerre du 20ème siècle janvier 1917.

Reproduction : stèle Paul Amic au pied du Grand Ballon.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

A la une

Une marcairie située au pied d'un rocher et des névés.

La Tour des Sorcières à Thann
La Tour des Sorcières à Thann

Promenade à vélo du Val Saint-Grégoire à la Vallée Noble.

Le Val du Pâtre
Le Val du Pâtre

L'ami jaloux.