De Munster à l'Obersolberg en passant par le Schlosswald

Badischhof - Schwarzenbourg - Terrasse Napoléon - Erschlitt - Obersolberg - Eschbach - Badischhof

Description de la randonnée
Départ 

Badischhof : à l'entrée de Munster,

après la gendarmerie, tourner à gauche.

Propriétés 

Distance : 12 km

Dénivelé : 700 m

Restauration : restaurant Obersolberg

Carte IGN : 3719 OT

Remarques

La montée à Erschlitt est un peu raide

mais l'effort est récompensé, car la vue

sur Munster et la vallée est magnifique. 

Prendre le sentier (triangle bleu) qui mène aux ruine du Schwarzenbourg et à la Terrasse Napoléon.

Descendre sur le haut de Eschbach pour remonter par le sentier Hertzog (triangle bleu puis triangle jaune) sur Erschlitt (760 m).

Revenir par le Haut d'Erschlitt (rond rouge) sur Obersolberg.

Redescendre sur Eschbach au Val puis Munster (triangle jaune

Obersolberg
Obersolberg.kml
Place de marché Google Earth 40.5 KB

Vers l'Obersolberg

 

"Allons au Schlosswald, avant de nous enfoncer plus loin dans la vallée. Le parc du Schlosswald doit son nom au château de Schwarzenburg, dont les ruines se dissimulent sous ses ombrages. Plusieurs chemins y mènent, comme pour aller à Rome. Aucun ne vaut, pour le charme du coup d'oeil, celui par Eschbach, au détour duquel Munster apparaît sous son aspect le plus gracieux, dans une échappée, dérobant ses cheminées d'usine derrière les clochers, avec les blanches fermes de Hohroth sur la montagne en face.  Ravissant paysage, n'est-ce pas ?

...

Les maisons se tiennent sur les pentes abruptes de la montagne, entourées de jardins potagers et de champs de pomme de terre, avec de petits murs en pierre sèche pour retenir la terre végétale. Sur les versants à l'est du Solberg, qui plongent avec leurs ravins cachés sous de jeunes taillis, se montre le hameau d'Erschlitt, annexe où demeurent quelques familles welches, parlant le patois roman, au milieu de populations de langue allemande.

...

Le château de Schwarzenburg, ruiné depuis longtemps, jonche de ses débris le granit en place mis à nu.

...

Au point culminant de ce parc motagneux, une sorte de rond-point, garni de fauteuils rustiques, domine toute la vallée antérieure avec un panorama splendide."

Charles Grad : L'Alsace, le pays et ses habitants : 1888

Henri Lebert : Château de Schwarzenbourg 1825.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

A la une

Sur le site d'un ancien monastère fondé par les comtes d'Eguisheim.

 

Walbach avec son petit manoir du 15ème et 16ème siècles.

A travers les prairies, les vignes et les forêts : de Saint Martin au Sauloch.

Albé
Albé

L'Albrechtstahl : des Hohenberg aux Habsbourg.