Du Baerenstall au Lac Noir I

Baerenstall - Glasborn - Wettstein - Altenkraeh - Lac des Truites - Lac Noir - Hautes Huttes - Wettstein - Glasborn - Baerenstall

Description de la randonnée
Départ 

Cimetière Militaire Allemand du

Baerenstall : direction Munster

puis Hohrodberg.

Propriétés 

Distance : 16 km

Dénivelé : 600 m

Restauration : Auberge du Lac Noir

Autres points de ravitaillement :

FA du Glasborn, (03 89 77 37 7)

FA Mussmiss,

(03 89 77 37 78)

FA du Lac des Truites (Forlet)

(03 89 77 49 22)

Carte IGN : 3718 OT

Remarques

Randonnée agréable car variée et sans

trop de dénivelé.

Les sites du Glasborn et du lac des Truites

sont exceptionnels. Belles vues sur la vallée

de Munster et les prairies verdoyantes du 

val d'Orbey.

Pour raccourcir le parcours : départ du col

du Wettstein.

Emprunter le GR 532 (rectangle jaune) qui mène à la ferme auberge du Glasborn et au Wettstein.

Rejoindre Mussmiss par le chemin puis le GR 532 jusqu'au dessus des Hautes Huttes.

Quitter le GR pour rejoindre le Lac du Forlet en passant par la ferme de l'Altenkraeh (rond jaune).

Se diriger vers le Lac Noir (rond rouge puis rectangle rouge blanc rouge).

Du Lac Noir, revenir sur Hautes Huttes et le col du Wettstein. Il est possible de descendre au hameau et de rejoindre la chapelle Sainte Barbe avant de remonter à Mussmiss.

Le retour au Baerenstall se fait par le même chemin.

Du Baerenstall au Lac Noir
Du Baerenstall au Lac Noir.kml
Place de marché Google Earth 46.8 KB

René Koechlin et l'usine hydraulique du Lac Noir

"René Koechlin est né à Buhl le 4 août 1866. Il épouse Elisabeth Sophie Rossier (la soeur cadette de la femme de son frère Maurice) à Veytaux, Suisse le 7 août 1896. Ils eurent 5 enfants.....

 

Il fit ses études à Strasbourg et entra, en 1883, au Polytechnikum de Zurich.

Il travailla (1890-1899) à la construction d'usines hydroélectriques et à l'étude pour la construction du tunnel de Simplon. Nommé directeur technique de la Compagnie nouvelle d'électricité de Paris, il construisit les tramways de Fontainebleau, de Bourges, de Poitiers, de Pau et d'Armentières...

 

En 1893, il étudia un avant-projet d'utilisation de la force du Rhin et, en 1902, il présenta à la Société Industrielle de Mulhouse son premier projet. Directeur (1907) à Bâle de la Société suisse d'industrie électrique (INDELEC), créateur en 1910 de la Société des forces électriques du Haut-Rhin dont l'objectif était la réalisation de l'usine de Kembs, nouveau dossier en 1919.

Le projet du grand canal d'Alsace se réalisa quand il eut fondé, en 1927, l'Energie Electrique du Rhin. Il créa pour avoir les matériaux, le Société de chaux et ciments du Haut-Rhin à Altkirch. En 1932 l'usine de Kembs entra en service. Il réalisa en même temps l'usine d'accumulation hydraulique du Lac Noir et du Lac Blanc..."

 

Source : site Koechlin.

Photo : L'usine hydraulique du Lac Blanc - Lac Noir.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

A la une

Un village médiéval blotti au pied d'un grand cru !

La réponse

La ville Munster vue du Galgenberg (la colline du gibet).

Dans la brume matinale, de Sélestat à Illhaeusern par l'Illwald.

Les crues de l'Ill et à propos de ND du Chêne.