Du Lameisberg au Boenlesgrab

Braeschenberg - Lameisberg - Schoenenklang - Kahler Wasen - Strohberg - Boenlesgrab - Drei Schoepf - Hanspen - Wasenmatten - Buchwald - Schweng - Braeschenberg

Description de la randonnée
Départ 

Lieu-dit Braeschenberg, en contrebas du

Lameisberg. A Breitenbach prendre la petite

route qui monte en direction du Petit Ballon.

Se garer près du chemin qui mène au 

Lameisberg.

Propriétés 

Distance : 15 km

Dénivelé : 620 m

Restauration : Auberge du Boenlesgrab

Carte IGN : 3719 OT

Remarques 

Belle randonnée dans le massif du Petit Ballon

avec des vues dégagées sur la vallée de

Munster et le vallon de Wasserbourg.

Le dénivelé n'est pas trop important mais la

montée sur Buchwald, en fin de parcours, est

assez raide.

Passer derrière la ferme du Lameisberg puis, emprunter le sentier à travers les chaumes qui mène au Schoenenklang et qui longe le Steinberg.

Traverser la route pour descendre sur le Kahler Wasen puis monter le sentier qui mène au Strohberg et descendre sur Boenlesgrab (chevalet rouge - disque rouge).

Revenir par Drei Schoepf et Hanspen (chevalet jaune) et après s'être dirigé vers Wasserbourg, remonter le sentier qui mène à Wasen Matten.

Prendre sur la gauche le sentier qui grimpe à Buchwald (chevalet jaune).

Traverser la route pour prendre le sentier qui descend sur Braeschenberg en passant par Schweng.

 

Du Lameisberg au Boenlesgrab
Du Lameisberg au Boenlesgrab.kml
Place de marché Google Earth 44.4 KB

Écrire commentaire

Commentaires: 0

A la une

Une église baroque dédiée à Saint Maurice et située sur le lieu d'un des plus anciens monastères d'Alsace ?

Saint Christophe à l'enfant Jésus supportant la custode de l'église de Soultzbach-les-Bains.
Saint Christophe à l'enfant Jésus supportant la custode de l'église de Soultzbach-les-Bains.

Des Basses Huttes au Glasborn.

Les Pierres Tremblantes.
Les Pierres Tremblantes.

La bataille du Linge : 18000 morts en 81 jours.

L'automne est propice à la cueillette des champignons ; mais attention, assurez-vous de leur comestibilité.

 

L'amanite phalloïde, aussi appelée calice de la mort, ci-dessus, fait partie des champignons très vénéneux.