La Wormsa

Steinabruck - Fischboedle - Schiessrothried - FA Schiessrothried - Schallern - Gaschney - Mohrenloch - Steinabruck

Description de la randonnée
Départ 

le lieu-dit Steinabruck (497 m).

Pour rejoindre le point de départ

il faut aller à Metzeral et se

diriger vers Mittlach jusqu'au pont

sur la Fecht à droite.

Propriétés 

Distance : 12 km

Dénivelé : 750 m

Restauration : FA du Gaschney

(03 89 77 63 73).

Autres points de ravitaillement :

FA du Schiessrothried

(03 89 77 63 63)

Le Schallern

Remarques

Un circuit classique : la vallée de la Wormsa est

une belle vallée glacière et le sentier chemine à

travers les moraines pour atteindre la crête d'où

l'on jouit d'une vue panoramique sur le massif

du Hohneck.

En toute saison, le petit lac du Fischboedle

est un émerveillement.

Emprunter le sentier (rectangle rouge) qui rejoint la vallée de la Wormsa (rive droite). Rejoindre le Lac du Fischboedle (791 m) et le Lac du Schiessrothried.

Grimper sur la crête pour atteindre la ferme auberge du Schiessroth (1147m).

Prendre le sentier (triangle bleu) qui mène à l'auberge du Schallern et descendre à la station du Gaschney.
Variante : pour raccourcir le trajet, descendre par le chemin sur le Gaschney.
Rejoindre le lieu-dit Mohrenloch (rectangle bleu).

Un chemin non balisé permet d'atteindre Sillackerwasen en passant à proximité de la tombe du capitaine Mounier jusqu'au sentier (triangle rouge) qui redescend en zigzag sur Steinabruck.

Emprunter le sentier (rectangle rouge) qui rejoint la vallée de la Wormsa (rive droite). Rejoindre le Lac du Fischboedle (791 m) et le Lac du Schiessrothried.

Grimper sur la crête pour atteindre la ferme auberge du Schiessroth (1147m).

Prendre le sentier (triangle bleu) qui mène à l'auberge du Schallern et descendre à la station du Gaschney.
Variante : pour raccourcir le trajet, descendre par le chemin sur le Gaschney.
Rejoindre le lieu-dit Mohrenloch (rectangle bleu).

Un chemin non balisé permet d'atteindre Sillackerwasen en passant à proximité de la tombe du capitaine Mounier jusqu'au sentier (triangle rouge) qui redescend en zigzag sur Steinabruck.

La Wormsa
La Wormsa.kml
Place de marché Google Earth 39.2 KB

En descendant la Wormsa

"Tout à coup, derrière les grands sapins noirs, la montagne présente un enfoncement. Voilà la nappe du Fischboedlé, petit lac romantique, avec la cascade des Wasserfelsen, si abondante à la fonte des neiges, que les rochers semblent s'écouler en flots liquides, à en juger par leur nom allemand. En avant du Fischboedlé il y a de grands rochers, fréquentés en automne comme rendez-vous de chasse et d'où la vue s'étend sur l'ouverture de la vallée.

 

Un chemin de schlitte accroché aux gradins de roches moutonnées devant le petit lac nous conduit en zigzag sur un dernier fond de prairie, en ovale, avec une lisière d'éboulis. C'est la Wormsa inférieure, avec un chantier de bois sur le flanc droit et à l'extrémité une digue morainique, celle-ci entaillée comme à l'emporte-pièce par les eaux vives du torrent. Encore un coup de collier, long de trois kilomètres, et nous pourrons nous attabler dans la grande salle de l'auberge du Soleil d'Or de Metzeral."

 

Charles Grad : L'Alsace, le pays et ses habitants 1889

Gravure : bassin du Fiscboedlé : Vuillier

Les charbonniers de Mittlach

"...Toutefois, le hameau de Mittlach, dépendant de la commune de Metzeral, dans la haute vallée de la Fecht, ne fut fondé qu'après la guerre de Trente Ans, par des charbonniers du Tyrol et de la Forêt Noire que l'abbé de Munster avait appelés pour l'exploitation de ses forêts et la fabrication du charbon.

 

Cette petite population catholique, d'environ 500 âmes, perdue dans les gorges sauvages des Hautes-Vosges, présente aujourd'hui encore un tout autre caractère que les localités voisines : plus doux, les gens de Mittlach frappent par leur prévenance, par la simplicité de leurs manières ; la plupart travaillent comme bûcherons ou comme schlitteurs dans les grandes forêts qui dominent le hameau..."

 

Renouvellement de la population alsacienne : G. Hervé : Revue Mensuelle de l'Ecole d'Anthropologie de Paris 1902

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Hunckler (mercredi, 17 août 2016 22:11)

    Superbe rando ! Mais qui pourrait me donner des infos sur ce sentier si pittoresque ? Par endroit il semble que nous marchons sur les restes d une voie Romaine !! Ou serait-ce les sentiers utilisés par les schlittes ? Merci d avance.

  • #2

    Heymann (dimanche, 16 octobre 2016 20:31)

    Bonjour

    Voilà un beau site , et aujourd'hui nus avons fait la Wormsa Hohneck
    Gràce à vous
    En tous les cas nous avions une superbe journée

  • #3

    KOEBERLE (dimanche, 09 avril 2017 22:25)

    Magnifique randonnée, par un temps tout aussi magnifique.Ne manquez pas l auberge du Schallern,qui a été reprise .Un bijou dans un écrin de verdure

A la une

Un orage se prépare - mais où ?

Les charbonniers qui peuplèrent cette région au XVIème siècle n'étaient pas soumis à l'impôt ; d'où le nom de Fréland (FreiLand).

Pour profiter d'une vue panoramique et parcourir une montagne mystérieuse parsemée de mégalithes : le tour du Petit Ballon en passant par le Steinberg.

A propos du welche.