Adam Walther Strobel (1792-1850)

" Adam Walther Strobel est né à Strasbourg le 23 Février 1792. Il fréquenta le gymnase protestant de sa ville natale et étudia au séminaire la théologie. Il se sentit attiré très tôt par l'enseignement et déjà en 1811, avant son ordination, il accepta un poste au séminaire de Saint Pierre le Vieux.Il y exerça la fontion d'administrateur à l'entière satisfaction de sa hiérarchie jusqu'à ce qu'il fut appelé, en 1830, au gymnase. Il y travailla encore vingt ans, en toute modestie, mais récompensé par l'amour que lui portaient ses élèves. Il se retira en 1850 pour se consacrer à ses travaux de recherche. Il ne profita pas longtemps de ses loisirs puisqu'il s'éteignit le 28 juillet 1850.

 

Il s'était toujours intéressé aux études historiques et littéraires, orientées de préférence vers le passé de son pays natal, l'Alsace. Déjà en 1824 il conçut un résumé historique de "Saint Pierre le Vieux" ; en 1827 suivit sa contribution à l'histoire littéraire de l'Allemagne avec une  "Biographie de Sébastien Brandt" et une édition "Livre des Saints" de Conrad Danckrotzheim. Il étudia ensuite le manuscrit de la "Chronique de Strasbourg" de Fritche Closener dont il fit une copie. En 1846 il se consacra aux "Poètes populaires français, biographies, traductions et extraits" de Uhland, travail où il prouva qu'il était un fin connaisseur des dialectes français. Il commença entre-temps l'oeuvre principale de sa vie : « Histoire patriotique de l'Alsace » dont la première édition parut en 1841. Cette œuvre, qui repose sur une utilisation partielle des archives de Strasbourg, témoigne d'une parfaite maîtrise des sources écrites souvent rédigées dans la langue d'origine. Elle restera encore longtemps une source documentaire fiable et de grande valeur...."

 

Traduction libre BM : Wickisouce der freien Quellensammlung : Wilhelm Wiegand

 

 

A la une

Une forteresse vraisemblablement construite par un roi des Francs.

 

L'abbaye Sainte-Walburge à Walbourg.

De Klingenthal au Mont Sainte-Odile par Kagenfels et Dreistein.

Dreistein
Dreistein

Le Mont Sainte-Odile et ses visiteurs célèbres.