Paul Stintzi (1898 - 1988)

"...Paul Stintzi (1898 - 1988), qui rédigeait la plupart des articles de l'annuaire sous des pseudonymes divers, publia en 1975 une Histoire du Sundgau, aboutissement de plus de cinquante années d'une intense activité rédactionnelle.

 

Professeur d'histoire à Guebwiller puis à Mulhouse, vice-président de la section mulhousienne du Club Vosgien, excellent conférencier, très bon vulgarisateur, il devint en 1978, à 80 ans, le quatrième président de la Société d'Histoire, après en avoir assuré le secrétariat et la trésorerie depuis le début. Le comité connut en même temps un important renouvellement avec l'arrivé de quatre vice-présidents et d'une jeune secrétaire, Gabrielle Stamm.

 

Dès 1979 cependant, de graves ennuis de santé empêchèrent Paul Stintzi d'assumer sa fonction. Il souhaita que le baron Maurice de Reinach Hirtzbach (1911-1994), l'un des quatre vice-présidents, lui succède. Ce dernier était issu d'une famille de noblesse chevaleresque originaire d'Argovie, qui s'était illustrée depuis de 15ème siècle en Alsace, et particulièrement dans le Sundgau..." 

 

D'après Société d'Histoire du Sundgau : Marc Glotz.

 

 

A la une

Un village viticole situé au pied d'une montagne que la Guerre des Paysans a rendue célèbre.

Chapelle Saint-Sébastien de Dambach
Chapelle Saint-Sébastien de Dambach

Du Col Amic à la Glashütte en passant par le col du Judenhut.

La Glashütte
La Glashütte

Les verriers du Grand Ballon.

L'automne est propice à la cueillette des champignons ; mais attention, assurez-vous de leur comestibilité.

 

L'amanite phalloïde, aussi appelée calice de la mort, ci-dessus, fait partie des champignons très vénéneux.