Ulric Obrecht (1646-1701)

"Né à Strasbourg en 1646 et mort en cette ville en 1701. Il y fut d'abord professeur d'histoire et joignit depuis à cette chaire celles d'éloquence et de droit public. Louis XIV le nomma en 1685 premier préteur royal de cette ville ; il l'employa pour terminer les différens qui s'étaient élevés à l'occasion de la succession palatine entre l'électeur palatin et la soeur du dernier électeur de la branche de Simmern. Un mot de Bossuet au roi caractérise le génie fécond et la vaste érudition d'Obrecht. Ce prélat, se trouvant à Strasbourg avec son souverain, est occasion d'y connaître le savant professeur : "c'est, dit-il, un abrégé de toutes les sciences, un homme de tous les siècles et de toutes les nations".

Obrecht écrivit sur différents sujets d'histoire et de droit public et privé. Tous ses ouvrages académiques ont été rassemblés par M. Kuhn qui, après lui, occupa la chaire d'histoire et d'éloquence à l'université de Strasbourg. Le plan d'une histoire générale d'Alsace qu'il conçut et qu'il fit imprimer en 1681, sous le titre de Prodromus rerum alsaticarum, prouve qu'il aurait rempli avec succès la tâche aussi difficile qu'honorable d'historiographe de cette province, si les affaires publiques dont il fut chargé depuis, ne l'avaient forcé de surseoir à l'exécution de ce grand ouvrage...."

 

Mémoire de la société des sciences, agriculture et arts de Strasbourg : T1 1811. 

Reproduction : page de garde de Alsaticarum rerum prodromus.

A la une

Un village médiéval blotti au pied d'un grand cru !

La réponse

La ville Munster vue du Galgenberg (la colline du gibet).

Dans la brume matinale, de Sélestat à Illhaeusern par l'Illwald.

Les crues de l'Ill et à propos de ND du Chêne.