Theobald Walter (1867 - 1934)

"Theobald Walter était maître d'école comme Auguste Scherlen ; Il a excercé successivement à Kaysersberg, Rombach le Franc, Rouffach, Magstatt le Bas et à nouveau Rouffach...

La vieille ville impériale de Kaysersberg, avec son retable et son château-fort entouré de murailles protectrices, a sans été le déclic pour qu'il se lance dans des études historiques sur son pays.

Walter était aussi un ami de la nature et c'est toujours avec plaisir qu'il s'adonnait à la randonnée à travers les belles forêts et vers les sommets vosgiens.

C'est à Kaysersberg qu'il trouva le lien entre la nature et l'histoire et, membre du club vosgien, il guidait les marcheurs tout en les rendant attentifs à la beauté et à la grandeur de notre région.

Le nom de Walter reste étroitement lié au Sundgau (il est né à Ballersdorf) et à Rouffach...

Pour lui qui n'a pas fait d'études supérieures ce ne devait pas toujours être facile. Mais Walter avait du talent et une qualité que tout historien doit avoir, celle d'aimer sa matière et son pays.

Il devint donc l'historien de Rouffach. Les journaux et les magazines ouvrirent leurs colonnes à ce chercheur prometteur et purent bientôt compter sur lui comme fidèle collaborateur. Diverses brochures virent le jour, sur l'histoire des guerres et des légendes de Rouffach, sur les règlements municipaux et les procès des sorcières, sur les cours colongères, sur les fontaines et bâtiments remarquables, sur les vœux de nouvel an et les chansons populaires, sur l'hôpital du Saint Esprit et le pont de pierre, sur la vieille noblesse et la collégiale, sur les nobles de Reinach et le maréchal Lefebvre fils illustre de Rouffach etc ...

Il n'a pas seulement exploré le passé de Rouffach mais aussi celui de toute la région environnante... En particulier la vallée de Soultzmatt … où nous pouvons admirer avec lui les églises romanes, découvrir le berceau des vieilles familles nobles, rechercher les restes d'un couvent disparu ou l'entrée de vieilles mines d'argent, déchiffrer les inscriptions tombales, écouter le bruissement mystérieux des feuilles près du Langenstein, et l'accompagner pour nous rendre sur la colline légendaire du Bollenberg ou pour rechercher des fleurs rares sur le Zinnkoepfle..."

NB : Th. Walter a été maire de Rouffach de 1920 à 1929.

 

D'après Theobald Walter : P. Stintzi : Colmarer Jahrbuch 1935

Reproduction : hommage du club vosgien à Theobald Walter : Grossfels Souletzmatt.

A la une

Perdue au milieu d'une prairie et dominant Orbey, cette chapelle est dédiée à un martyr et comédien romain.

En descendant du Molkenrain vers le Freudstein
En descendant du Molkenrain vers le Freudstein

Une promenade à travers les belles forêts de Strasbourg : du Hohwald au Champ du Feu.

Un fantôme du passé : le sapin de la forêt de Strasbourg.