Christian Pfister (1857-1933)

"Un des maîtres les plus éminent de l'Ecole historique française contemporaine, M. Christian Pfister est mort au début du mois d'avril. Né à Beblenheim, en Alsace, en 1857, élève de l'Ecole normale supérieure, docteur ès lettres, il avait longtemps enseigné à l'Université de Nancy. Il avait été appelé à la Faculté de Lettres de Paris. Mais quand sa chère Alsace eut fait retour à la mère-patrie, il n'hésita pas à quitter sa chaire parisienne pour aller enseigner avec éclat à l'Université de Strasbourg ou il devint doyen de la Faculté des Lettres. Parmi ses nombreux ouvrages dans lesquels une érudition étendue et solide se joint à la largeur des conceptions et aux qualités du style, nous rappellerons, outre sa part dans l'histoire de France, de Lavisse : Etudes sur le règne de Robert le Pieux (1885) ; De Fulberti, Carnolensis episcopi, vita et operibus (1886) ; Jean-Daniel Schoepflin (1888) ; La limlite de la langue française et de la langue allemande en Alsace (1890) ; Le duché mérovingien d'Alsace et la Légende Sainte Odile (1892) ; Vie de Sainte Odile (1894) ; Catherine de Lorraine (1898) ; Les Mémoires du comte de Bassac (1898) ; Pierre Seguin et la vie érémitique aux environs de Nancy (1899) ; L'Energumène de Nancy, Elisabeth de Ranfaing (1901) ; Histoire de Nancy (1902-1909) ; Les Assemblées électorales dans le département de la Meurthe (1912) ; Les élections à Nancy sous le Consulat et l'Empire (1912) ; Comment la République de Mulhouse s'est donnée à la France (1917) ; Comment et pourquoi l'Alsace s'est donnée à la France (1919) ; Notice sur la vie et les travaux de Henri Welschinger (1923) ; Rodolphe Reuss (1926) ; Pages alsaciennes (1928)."

E.G. Ledos : Revue des questions historique 1933

A la une

 Une chaume prisée pour la traite

Westhalten vu du Niehland
Westhalten vu du Niehland

De Wasserbourg au Petit Ballon

Au sommet du Petit Ballon
Au sommet du Petit Ballon

Les seigneurs de Morimont et la naissance de la confédération helvétique