Jacques Wimpheling (1450-1528)

"...humaniste, théologien, grammairien, historien, poète et pédagogue, naquit à Schlestadt le 27 juillet 1450, d'une famille d'agriculteurs fixée autrefois à Brumath. Il commença ses études à l'école de sa ville natale sous le célèbre Louis Dringenberg.

... il fut ensuite envoyé après la mort de son père, par son oncle Ulric, curé de Soultz-les-Bains, à l'université de Fribourg où il étudia la philosophie sous les savants Conrad Sturzel et Jean Geiler de Kaysersberg.

...il passa à Erfurt quand la peste  eut dispersé en 1469 les maîtres et les écoliers de Fribourg. Après plusieurs mois de séjour en cette ville il se rendit à Heidelberg où il reçut le titre de maître es arts en 1471. 

... Appelé par l'électeur Philippe à la chaire de littérature latine en 1476, il fur élu doyen de la faculté des arts en 1479 et, en 1481, recteur de l'université et régent du collège des artistes.

.. La peste qui éclata à Heidelberg le força à revenir à Schlestadt, d'où, après sept mois d'attente, il put retourner à Heidelberg pour prendre le grade de licencié en théologie. Peu après, le pieux évêque Louis d'Helmstaedt l'appela à Spire et lui confia les fonctins de prédicateur.

... il revint en Alsace, s'employa à la publication des oeuvres de Pierre Schott et accepta ensuite une des chaires de belles lettres et de langue grecque à l'université palatine de Heidelberg.

... il fut chargé, de la part de l'empereur Maximilien, d'une affaire qui réussit au gré de ce prince. La Germania qu'il publia pour prouver que l'Alsace avait toujours fait partie de l'Allemagne, lui sucita un terrible antagoniste dans Murner qui le réfuta dans une Nova Germania : cette querelle causa à Wimpheling infiniment d'ennuis.

...Aussi bon pédagogue que savant littérateur, Wimpheling compte parmi les élèves qu'il forma à la vertu et à la science , le fameux Jacques Sturm de Sturmeck.

... Wimpfeling se vit obligé par ses infirmités de se retirer, vers la fin de 1515, à Schlestadt auprès de sa soeur Madeleine : il était chapelain de l'autel Saint Antoine et de Sainte Catherine dans l'église paroissiale.

... Ce grand savant mourut en fervent chrétien à Schlestadt le 17 novembre 1728, âgé de 78 ans.

Dictionnaire de biographies des hommes célèbres de l'Alsace : Edouard Sitzmann 1909.

Reproduction : Wimpfeling et ses élèves en débat avec Thomas Murner. Defensio Germaniae Jacobi Wympfelingii 1502.


A la une

Un château-fort situé dans la Suisse alsacienne.

Dans le Sundgau, à Ferrette, le berceau des comtes de Ferrette.

Ferrette au pied de son château
Ferrette au pied de son château

Une rando dans le massif du Grand Ballon : de Saint-Anne au Kohlschlag.

 

La ferme auberge du Kohlschlag
La ferme auberge du Kohlschlag

Otfried et l'abbaye bénédictine de Wissembourg.

Abbatiale Saint Pierre et Saint Paul de Wissembourg
Abbatiale Saint Pierre et Saint Paul de Wissembourg