Auguste Scherlen (1871 - 1933)

 

Archiviste Municipal, associé correspondant des antiquaires de France, Lauréat de la Société Industrielle de Mulhouse. Membre de la Société savante de Strasbourg et de la Société des écrivains d'Alsace et de Lorraine. Membre d'honneur de la Société d'archéologie de Kaysersberg, du Club Vosien etc ...

 

Oeuvres : les seigneurs de Hattstatt, histoire des villes d'Ammerschwihr, Munster, Kaysersberg et Turckheim, histoire d'Ingersheim, Ste Croix en Plaine et Wintzenheim, Perles d'Alsace, histoire de la Guerre de Trente ans en Alsace, Colmar perle du Haut Rhin, Trois Epis, Histoire de Colmar etc ..

 

Annuaire Général des Lettres : 1933.

 

"... Auguste Scherlen, ce dimanche de novembre, avait, comme tous les autres dimanches de l'année, l'intention de se promener dans les Vosges. Dans ces Vosges qu'il arpentait depuis plus de quarante ans et dont il connaissait le moindre recoin. Avec une prédilection pour la vallée de Munster et plus spécialement pour le vallon de Soultzbach.

 

Il aimait se promener dans les terres anciennes des seigneurs de Hattstatt. C'est avec eux que tout avait commencé. Ils avaient fondé sa réputation d'historien. Son premier grand ouvrage, Geschichte der Herren von Hattstatt und ihre Besitzung (Les sires de Hattstatt et leur possession), un volume de plus de 400 pages, paru en 1908, leur était consacré. Il envisageait, 25 ans après, de rééditer l'étude en l'enrichissant de ses recherches plus récentes. Il était plein de projets. Avec son épouse et un ami, il avait rejoint par le train Wihr-au-Val et voulait se rendre à la maison forestière de Saint-Marc en passant par le Stumkopf. Arrivé au lieu-dit, il est victime d'un malaise cardiaque et meurt sur le champ.

 

L'Alsace perdait un de ses savants les plus éminents, et les plus productifs, et Colmar était orphelin de celui qui la connaissait le mieux. Cet enfant d'Herrlisheim, où il était né le 21 août 1871, avait d'abord embrassé une carrière d'instituteur qui l'avait mené au Bonhomme, à Labaroche, à Bourbach-le-Bas et enfin à Colmar, en 1906, où il est nommé assistant aux archives municipales tout en continuant d'exercer son métier d'instituteur..."

 

DNA, 26 novembre 2003 : Gabriel Braeuner.

A la une

Un château-fort situé dans la Suisse alsacienne.

Dans le Sundgau, à Ferrette, le berceau des comtes de Ferrette.

Ferrette au pied de son château
Ferrette au pied de son château

Une rando dans le massif du Grand Ballon : de Saint-Anne au Kohlschlag.

 

La ferme auberge du Kohlschlag
La ferme auberge du Kohlschlag

Otfried et l'abbaye bénédictine de Wissembourg.

Abbatiale Saint Pierre et Saint Paul de Wissembourg
Abbatiale Saint Pierre et Saint Paul de Wissembourg