André Jung (1793-1863)

"...M. André Jung est né à Strasbourg le 20 juin 1793. Après avoir achevé ses études au Gymnase et au Séminaire de cette ville, il visita diverses universités d'Allemagne, en s'arrêtant particulièrement à Goettinguen, ce foyer de la science historique ecclésiastique, vers laquelle alors déjà M. Jung sentait se diriger ses préférences.


De retour dans sa ville natale et en possession des grades académiques, il fut nommé successivement directeur du pensionnat de Saint-Guillaume, professeur agrégé et titulaire à la faculté de théologie et au séminaire pour la chaire d'histoire ecclésiastique qu'il occupa depuis 1833.  Quatre années auparavent il avait été désigné aux fonctions importantes de bibliothécaire de la ville ; plus tard; la Société pour la Conservation des Monuments et diverses autres sociétés savantes le comptèrent parmi leurs membres, et le ministre le nomma  correspondant pour les travaux historiques;..."

 

Extrait du discours de M. le Pasteur Lichtenberger à l'occasion de ses obsèques.

A la une

Où se trouve ce singulier cadran solaire qui date d'une époque où les thèses de Galilée étaient contestées ?

Le Nonselkopf (1257 m) à partir du Platzerwaesel et avant d'atteindre le Lauchenkopf (1354 m).

De Klingenthal au Mont Sainte-Odile en passant par le Kagenfels et le Dreystein.

Saint-Alexis et le pauvre sous l'escalier !