Jérôme Gebwiller (1473-1545)

"Né à kaysersberg, Jérôme Gebwiller est un humaniste de l'école de Sélestat. Il est ami de Jacques Wimpheling et adversaire de la Réforme protestante. En 1509, il quitte Sélestat pour Strasbourg où il dirige l'école du grand chapitre de la cathédrale. Il quitte la ville en 1524, fuyant la Réforme et se rend à Haguenau où il dirige l'école de la ville. Il publie  un poème, le Panegyris Carolina, et une vie d'Odile. Il décède à Haguenau."

 

Biographies alsaciennes : Base numérique du patrimoine d'Alsace : CRDP d'Alsace.

 

..."Passionné d'histoire, Gebwiller ne possédait pas seulement toutes les techniques auxiliaires de cette science, l'archéologie comme la géographie ; il savait aussi tout simplement raconter les évènements et faire revivre les personnages. Le succès de ses méthodes ne cessait de renforcer son autorité morale. Un témoin de choix nous dit ce qu'était en 1508 la vie de l'établissement ; Boniface Amerbach, le fils du fameux imprimeur bâlois, dans une lettre à son père, décrit son emploi du temps : les classes commençaient par l'explication du Doctrinal (d'Alexandre de Villedieu), se poursuivaient par la lecture des poètes latins et, l'après-midi, par l'étude des oeuvres, dues au talents du carme italien, Jean-Baptiste Spagnuoli de Mantoue. Une dernière leçon était consacrée chaque soir à la révision de ce qui avait été vu tout au long de la journée."...

Annales de l'Académie d'Alsace : Francis Rapp 1985.

 

"J. Gebwiler, recteur des Ecoles de Strasbourg, s'exprime ainsi dans son panégyrique de Charles-Quint (Panegyris Carolina, 1521) : "Parmi les personnes dont le nom fait l'honneur de l'Alsace. Jean Mentelin tient un rang distingué pour l'art de la chalcographie, c'est-à-dire l'art d'imprimer les livres avec des types d'étain, dont parmi les mortels il fut le premier inventeur, bien que les Mayençais veulent en attribuer l'honneur à leur concitoyen Faust."

Histoire de l'imprimerie : Paul Dupont 1854.

Reproduction : Jérôme Guebwiller : Biographie de Ste Odile : Bibliothèque humaniste de Sélestat 1521.

 

A la une

Bien que placée sous la protection de Sainte Richarde

elle n'a pas échappé à la

destruction !

Un vitrail du père Kim En Joong et des ateliers Loire dans la collégiale de Thann.

De Saint Barnabé à Buhl par Murbach et Lautenbach.

Origine et rayonnement du prieuré de Lautenbach et pour un petit fût de "Sporen".